Navigation principale


Bienvenu(e), invité(e)
Utilisateur:

Mot de passe:


Se souvenir

[ ]
[ ]
[ ]
 Membres vus aujourd´hui: 0
Actuellement connecté
 Membres: (0)
 Invité(e)s: (47)


Forums
<< Sujet précédent | Sujet suivant >>   
La blague du jour

Aller à la page   <<        >>  
Auteur Message
Mistëry
18 septembre 2018, 08:14
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

L’usine de caoutchouc

 

Avant de signer un contrat, un industriel visite une usine qui produit des objets à base de caoutchouc.

C’est le Directeur en personne qui lui fait faire le tour du propriétaire. Ils s’arrêtent devant une première machine qui émet des sons étranges. Dong… Plouss. Dong…Plouss.
«Vous voyez, explique le Directeur à son hôte, ici on fabrique des tétines pour les biberons des bébés. Le «dong», c’est lorsque la tétine est moulée par la machine et le «plouss», c’est quand elle perce un trou à l’intérieur. Vous me suivez ?»

Les deux partenaires s’arrêtent ensuite devant une autre machine qui ne produit que des «dong» à répétition: Dong, dong, dong, dong…
– C’est quoi, ça ? interroge le visiteur.
– Ca, c’est une machine qui fabrique des gants de vaisselle, explique le Directeur. Évidemment ils sont imperméables, c’est pour cela que vous n’entendez que des «dong».

Ils poursuivent tous deux la visite de l’usine et s’arrêtent devant l’atelier de conception des préservatifs.
Le visiteur est très surpris lorsqu’il entend : Dong… Dong…Dong.. Plouss. Dong… Dong… Dong… Plouss.
Et il interpelle immédiatement le Directeur : «Dites moi, votre machine est défectueuse, elle fait des trous dans les préservatifs.»

Le propriétaire des lieux explique :
– Oui, un préservatif sur quatre qui sort de l’usine est percé .
– Mais c’est pas très bon pour la réputation de la marque cette histoire ?, répond le visiteur troublé.

Et le Directeur de répliquer : «Non mais c’est excellent pour le commerce des tétines…» !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
19 septembre 2018, 07:39
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Le train d’Argenton-sur-Creuse

 

Dans un train régional, un contrôleur aborde un voyageur pour lui demander son titre de transport. Le contrôleur lui dit en voyant son billet :

–  Vous descendez à Argenton-sur-Creuse ? Vous vous êtes trompés de train ! Depuis le mois dernier, ce train ne s’arrête plus à Argenton-sur-Creuse . Vous auriez du prendre celui de 7h45 et non pas celui de 7h15 !

Le gars affolé lui répond :

–  C’est pas possible ! Je DOIS descendre à Argenton-sur-Creuse sinon je ne pourrai pas retrouver la femme que j’aime… Si je ne descend pas, elle croira que je ne l’aime pas et c’en sera fini de notre amour. Jamais plus je n’aurai l’occasion de la revoir.

Le gars insiste tellement que le contrôleur, un sentimental, s’attendrit et finit par dire :
–  Bon d’accord. Je vais en parler au conducteur du train .

Quand il revient il lui explique :

– Il ralentira suffisamment en arrivant dans la gare d’Argenton-sur-Creuse pour que vous puissiez descendre en courant.  Ça devrait aller,  mais il faudra que vous courriez très vite dès que vous quitterez le marchepied du train car le train n’ira jamais moins vite que 30 km/h.
Pour vous donner toutes vos chances,  je vous tiendrai en l’air en vous tenant par dessous les bras avant de vous lâcher…

Alors, lorsque le train arrive en vue de la gare d’Argenton-sur-Creuse, le contrôleur ouvre la porte .
Il prend le voyageur sous ses aisselles et lui demande de commencer à courir dans le vide…

Et le voyageur court, de plus en plus vite alors que le train ralentit. Finalement, le contrôleur descend le voyageur au niveau du quai de gare en lui criant de continuer à courir le long du train pendant quelques secondes sinon c’est la chute assurée .

Ce que fait notre gars… Jusqu’à ce qu’un passager du train, debout à la porte du wagon suivant n’aperçoive cet homme en train de courir pour attraper son train et ne l’attrape par le col de sa veste pour le hisser dans le train en lui disant :
–  T’as de la chance que j’ai été là pour te faire monter,  ce train ne s’arrête même pas à Argenton-sur-Creuse !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
20 septembre 2018, 06:37
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Dans un snack

 

Une dame boit un milk-shake dans un snack.

Par la porte de la cuisine entrouverte, elle aperçoit le cuistot, en tricot de corps, en train de préparer les hamburgers.

Il prend deux paquets de viande hachée, en met un sous chaque aisselle, et rabat plusieurs fois ses bras jusqu’à ce qu’ils soient bien aplatis.

La dame outrée dit au barmaid :
– Mais c’est dégoûtant !
– Oh ça c’est rien. Mais un conseil : ne prenez jamais de hot-dog. Si vous saviez comment il creuse les petits pains…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
25 septembre 2018, 08:50
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Réveil

 

Un homme se trouvait dans le coma depuis un certain temps.

Son épouse était à son chevet jour et nuit…

Un jour l’homme se réveilla, il fit signe à son épouse de s’approcher et lui chuchota :
– Durant tous ces malheurs tu étais à mes cotés… Lorsque j’ai été licencié, tu étais là pour moi… Lorsque mon entreprise a fait faillite, tu m’as soutenu… Lorsque nous avons perdu la maison, tu es restée pour moi… Et lorsque j’ai eu des problèmes de santé, tu étais toujours et encore à mes côtés…

– Tu sais quoi ?

Les yeux de la femme s’emplirent de larmes d’émotion.
– Quoi donc mon chéri ? murmura-t-elle.
– Je crois que tu me portes la poisse !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
27 septembre 2018, 08:52
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Toute première fois

 

On a beau nous raconter :
Que c’est la longueur ou la grosseur qui compte et la motivation ! aussi.
Moi, je dis : » C’est la première fois qui compte  » !

Quelle soit grosse ou petite, encore faut-il savoir s’en servir !
Un peu à droite, un peu à gauche, c’est pas gagné d’avance.

Si ça réussit, ça donne envie d’y revenir, mais si c’est raté on est déçue…
Les copines nous disent pourtant que ce n’est pas difficile…. Qu’il faut y mettre un peu de cœur, qu’il suffit de se concentrer.
Avant, arrière, une fois, deux fois, trois fois… Répétitif et lassant.

Et faut pas trop faire durer non plus, surtout la première fois.
Quand l’émotion est à son comble, on a vite fait de tout foirer !

Quand ça commence à déraper, moi, j’abandonne.
On va y arriver ? ou pas ?

Mais si la première fois c’est Byzance, qu’on a gagné au premier coup, on se dit qu’au final,
C’est pas si difficile que ça, de faire un créneau !!!



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
28 septembre 2018, 08:31
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

La poésie des carburants

 

Dans ce monde de brut
De moins en moins raffiné
Nous passons Leclerc de notre temps
À faire l’Esso sur des routes, pour,
Au Total, quel Mobil ?
On se plaint d’être à sec,
Tandis que le moteur économique,
En ce temps peu ordinaire,
Est au bord de l’explosion,
Dans un avenir qui semble citerne.
Il conviendrait de rester sur sa réserve,
Voire, jauger de l’indécence de ces bouchons
Qu’on pousse un peu trop loin.
Il y a des coups de pompes
Ou des coûts de pompes
Qui se perdent.
La vérité de tout cela sortira-t-elle du puits de pétrole ?
Qu’en pensent nos huiles ?
Peut-on choisir entre L’éthanol et l’État nul,
Voilà qui est super inquiétant!
C’est en dégainant le pistolet de la pompe
Qu’on prend un fameux coup de fusil.
Je vous laisse réfléchir sur cet axe-là ou sur ces taxes-là…

Bonne route à tous !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
29 septembre 2018, 12:58
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Un flamand et deux français dans le train.

 

C’est un flamand qui monte dans un train vers la France. Dans le compartiment se trouvent déjà deux français costumés et cravatés qui tapent sur leur ordinateur.
Notre brave flamand s’installe face à ces deux français et commence à manger son sandwich.

Au bout de quelques minutes,il demande à l’un des deux hommes avec un fort accent flamand : « Puiche-je savoir où vous z’allez ? »
– Et bien moi, je vais à PARISS, répond, d’un air moqueur, le français.

Le Flamand a mal compris et demande : « Pariss ?? »
Et le cravaté rétorque : « Oui, PARISS avec deux S !!! »

Le Flamand se demande pourquoi Paris avec deux S, mais n’en rajoute pas et continue de déguster son sandwich.
« Et bien moi », répond le deuxième français également d’un air moqueur, « je vais à Bordeauxx avec deux X ! »

Le flamand ne répond pas et s’interroge sur ces deux hommes qui se moquent de lui.

Tout à coup l’un des deux français cravatés se tourne vers notre flamand et lui demande : « Et toi, tu vas où ? »
– « Et bien moi, j’vais à Mâcon, avec deux cons »



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
30 septembre 2018, 19:48
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Le stationnement

 

Une vieille dame désirant stationner son automobile voit enfin une place disponible. Elle fait les manœuvres nécessaires mais… tout à coup… Une automobile sport se faufile à grande vitesse dans « sa » place de stationnement. Un jeune sort de l’automobile tout fier et dit à la dame :

– JEUNE et RAPIDE!

La dame vexée recule alors son automobile pour prendre de l’élan et rentre à toute vitesse dans l’automobile du jeune. Elle dit alors au jeune avec un sourire en coin :

– VIEILLE et RICHE!



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
01 octobre 2018, 09:11
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Au bout des rouleaux

 

Un locataire décide de refaire son appartement. Il commence à prendre les mesures pour savoir combien de rouleaux de papier-peint acheter, mais il s’y perd. Et tout à coup, il se souvient que son voisin du dessus, qui a exactement le même appartement, a refait le sien trois mois plus tôt. Il monte le voir et lui demande :
– Combien de rouleaux de dix mètres avez-vous pris ?
– Vingt-huit.

Alors il achète vingt-huit rouleaux, et il colle son papier. Mais, quand l’appartement est terminé, il lui reste six rouleaux.

Il remonte chez son voisin et lui dit :
– Je ne comprends pas. J’ai tapissé tout l’appartement, et il me reste six rouleaux…
– Eh bien, moi c’est pareil !…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
02 octobre 2018, 09:29
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Perdu dans le brouillard

 

Perdu dans le brouillard, un touriste tombé en panne d’essence, erre dans la campagne, un bidon à la main.

Au bout de plusieurs heures, il trouve enfin une habitation. C’est une minuscule bicoque, mais il est trop épuisé pour faire le difficile.

Il frappe à la porte et demande :
– Il y a quelqu’un ?
– Oui, il y a moi ! Répond une voix d’enfant.
– Ton père n’est pas là, dit le touriste.
– Non, dit l’enfant, il vient de sortir.
– Alors ta maman ? Insiste notre homme.
– Elle était là il y a un quart d’heure, mais elle est sortie quand papa est rentré.

Le touriste, épuisé et à bout de nerf, s’énerve :
– Mais, bon Dieu, vous n’êtes jamais ensemble dans cette famille !
– Si monsieur, mais pas ici, répond le jeune garçon. Ici c’est les WC.



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
03 octobre 2018, 20:05
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Couverture sociale

 

Suite à une crise cardiaque un homme subit une chirurgie à cœur ouvert.

Il se réveille après l’opération et se trouve soigné par des religieuses dans un hôpital catholique.

Comme il retrouve ses esprits, une religieuse lui demande comment il allait payer ses soins. Elle lui demande s’il a une assurance maladie.
Il répond d’une voix encore faible : « Pas d’assurance maladie. »

Elle lui demande : « Avez-vous de l’argent à la banque ? »
Il répond : « Pas d’argent à la banque. »

Elle poursuit : « Avez-vous un membre de votre famille qui peut vous aider ? »
Il dit : « Je n’ai qu’une sœur, vieille-fille, qui est religieuse dans un couvent. »

La sœur se fâche et lui dit : « Les religieuses ne sont pas des vieilles-filles, elles sont mariées à Dieu ! »
Et le patient lui répond : « Dans ce cas envoyez donc la facture à mon beau-frère. »



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
05 octobre 2018, 17:58
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Samedi dernier

 

Samedi dernier, j’étais à la mairie pour un mariage, quand le maire a dit : « S’il y a une personne qui s’oppose à ce mariage qu’elle se manifeste maintenant ou se taise à jamais ».

Alors du fond de la salle, il y a une femme enceinte qui s’est levée et a commencé à s’avancer dans l’allée avec un enfant de 3 ans à la main.

Le marié transpirait; la mariée s’est évanouie. Tous les cœurs battaient à tout rompre.La tension était maximum !!!

Arrivée devant le maire, elle dit: « Quand on est derrière, on n’entend pas bien…. »



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
08 octobre 2018, 11:59
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Génération Y

 

Un beau matin, un enfant demande à son père :
– Papa, comment suis-je né ?

– Très bien, mon fils, il fallait bien que l’on en parle un jour. Les abeilles, les fleurs, les choux, les petites graines… Tout cela est complètement dépassé ! Soyons modernes…

Voici donc ce qu’il faut que tu saches :

Papa et Maman se sont connectés sur Facebook. Papa a envoyé un e-mail à Maman, afin de lui fixer rendez-vous dans un cybercafé.

Ils ont découvert qu’ils étaient compatibles, en ayant beaucoup de choses en commun.

Papa et Maman ont alors décidé de faire un partage de fichiers.

Ils se sont dissimulés dans les toilettes, et Papa a introduit sa clé USB dans le port USB de Maman. Lorsque Papa fut prêt pour le téléchargement, Papa et Maman réalisèrent qu’ils n’avaient pas mis de Pare-Feu.

Hélas, il était trop tard pour annuler le transfert et il était impossible d’effacer les données.

C’est ainsi que, neuf mois plus tard, le petit virus est apparu…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
09 octobre 2018, 09:18
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Le « Ware »

Les Anglais sont très forts sur la terminologie du « ware », en informatique ils en mettent partout (shareware, hardware, freeware, netware, etc…)

Nous aussi en français dans nos termes informatiques nous pouvons largement les concurrencer :

– Serveur de réseau : Abreuvware
– Logiciel très compliqué : Assomware
– Procédure de sortie d’un logiciel : Aurevware
– Logiciel de nettoyage du disque dur : Baignware
– Réseau local d’une entreprise : Coulware
– Poubelle de Windows : Dépotware
– Logiciel lent à dormir : Dortware
– Logiciel filtrant les données inutiles : Egoutware
– Logiciel pour archivage longue durée : Embaumware
– Logiciel de compression de données : Entonware
– Logiciel de vote électronique : Isolware
– Logiciel seconde résidence pour riches : Manware
– Logiciel de copie : Mirware
– Logiciel antivirus : Mouchware
– Logiciel de préparation de discours : Oratware
– Logiciel pour documents en attente : Purgatware
– Logiciel d’observation : Promontware
– Logiciel de démonstration : Promouvware
– Salle informatique pas climatisée : Rotisware
– Logiciel de [censored] : Suppositware
– Logiciel de classement : Tirware
– réunion des directrices de l’informatique : Tupperware

– Et le meilleur …: logiciel de demande d’augmentation : Vatfervware.



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
10 octobre 2018, 16:01
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Y’a des affaires qu’on n’est pas capable d’expliquer…

 

Un paysan est dans un troquet en train de boire au beau milieu de la journée.

Un gars le voit et lui demande :
– Hé ! Pourquoi tu es là en train de te saouler par une belle journée comme aujourd’hui ?
– Y’a des affaires qu’on n’est pas capable d’expliquer…
– Qu’est-ce qui t’arrive de si grave ?
– Ben, tu vois, ce matin, j’étais dans l’étable en train de traire ma vache. A la fin, la vache a donné un coup avec sa patte gauche sur le seau et l’a renversé.
– Ça n’a pas l’air si grave que ça…
– Ouais, mais y’a des affaires qu’on n’est pas capable d’expliquer…
– Qu’est-ce qui s’est passé d’autre ?

Le paysan continue :
– Là, j’ai décidé d’attacher la patte gauche de la vache au poteau pour ne pas qu’elle recommence.
– Et puis ?
– Ben, je me suis rassis et j’ai recommencé à la traire. Quelques minutes plus tard, elle a donné un coup sur le seau avec sa patte droite.
– Encore ?
– Ben oui… Y’a des affaires qu’on n’est pas capable d’expliquer…
– Alors, qu’est-ce que t’as fait ?
– J’ai décidé d’attacher la patte droite sur l’autre poteau pour ne pas qu’elle recommence. Là, elle ne pouvait plus donner de coup de patte puisque les deux étaient attachées de chaque côté.
– Et ça a marché ?
– Ben, je me suis rassis et j’ai recommencé à la traire. Tout allait bien, jusqu’à ce que la maudite vache donne un coup de queue et renverse le seau encore une fois.
– Ouai, ça n’allait pas bien !
– Non monsieur. Y’a des affaires qu’on n’est pas capable d’expliquer…

– Alors qu’est-ce que t’as fait ensuite ?
– Ben là, je n’avais plus de corde proche, alors j’ai enlevé ma ceinture pour attacher sa queue sur un poteau pour ne pas qu’elle recommence.
Comme je venais de finir d’attacher la queue, mon pantalon est tombé.
– Et alors… ? ! ? !
– Ben, c’est à ce moment que ma femme est entrée dans l’étable… Y’a des affaires qu’on n’est pas capable d’expliquer…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Aller à la page   <<        >>  
Modérateurs:aihla, Minitonia, Nowwhat, Yøg, Dobromir, Agroma, Freijana, Yinløng, Espérãnce

Allez à:     Retour en haut


Fil d’informations pour ce sujet: RSS 0.92 Fil d’informations pour ce sujet: RSS 2.0 Fil d’informations pour ce sujet: RDF
.