Navigation principale


Bienvenu(e), invité(e)
Utilisateur:

Mot de passe:


Se souvenir

[ ]
[ ]
[ ]
 Membres vus aujourd´hui: 0
Actuellement connecté
 Membres: (0)
 Invité(e)s: (133)


Forums
<< Sujet précédent | Sujet suivant >>   
La blague du jour

Aller à la page   <<        >>  
Auteur Message
Mistëry
23 janvier 2016, 12:38
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Le trésor

 

Une petite fille sur les genoux de sa Grand mère lui demande :
– Dis mamie, ferme les yeux s’il te plaît…

– Mais pourquoi donc ?, lui demande sa grand-mère.

– Allez mamie, VAS YYYYYYYYY EEEEEUUUUHH… S’il te plaît, insiste la fillette.

– Bon d’accord, dit la grand-mère.

La grand-mère ferme les yeux, et la petite fille regarde longuement au plafond, puis elle finit par soupirer en disant tristement :

– Bah non, y a rien…

– Comment ça, il n’y a rien ??, s’inquiète la mamie .

– Ben oui, il n’y a rien, continue la petite fille le regard toujours fixé au plafond, pourtant papa dit toujours à maman que lorsque mamie fermera les yeux, un trésor tombera du ciel…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
24 janvier 2016, 07:31
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Le partage

 

Un vieux couple entre lentement chez Macdonald, par une froide soirée d’hiver. Plusieurs clients les regardent avec admiration :
– Regardez ce vieux couple, toujours amoureux malgré les années…

Le vieux monsieur se rend directement à la caisse, commande et paie pour le repas. Le couple prend une table à l’arrière et pose le plateau contenant, un hamburger, un paquet de frites et un Pepsi. Le monsieur déballe le hamburger et le coupe en deux, il en place une moitié devant son épouse. Ensuite, il compte soigneusement les frites et en fait deux piles égales et en place une devant sa femme. Il prend une gorgée de Pepsi, sa femme en fait autant. Il place le Pepsi entre eux. L’homme commence à manger sa partie de hamburger. Autour d’eux on murmure :
– Pauvre vieux couple, il ne peut acheter qu’un seul repas pour deux.

Un jeune homme se lève et s’approche de leur table. Il leur offre poliment de leur acheter un autre repas. Le monsieur lui dit que tout va bien et qu’ils sont habitués à tout partager. La vieille dame n’a encore rien mangé…

Elle reste assise en regardant son mari manger tout en sirotant de temps à autre une gorgée de Pepsi. Encore une fois le jeune homme les supplie de le laisser leur acheter un autre repas.

Cette fois, c’est la vieille dame qui lui explique que ce n’est pas nécessaire, qu’ils sont habitués à tout partager. Comme le vieux monsieur termine de manger et s’essuie le visage proprement, le jeune homme s’approche de leur table pour leur offrir encore une fois de la nourriture. Après qu’ils aient poliment refusé, il demande à la vieille dame :
– Madame pourquoi ne mangez-vous pas. Vous dites que vous partagez tout. Qu’attendez-vous ?

Elle répond :
– J’attends les dents…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
25 janvier 2016, 08:45
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Asile politique

 

Un célèbre dissident chinois demande l’asile politique en France.

A son arrivée à Roissy, une meute de reporter l’attend.
– Pourriez-vous nous parler des difficultés de la vie quotidienne en Chine ?
– A vrai dire, honorables journalistes, on ne peut pas se plaindre…
– Qu’en est-il de la liberté de parole et d’opinion ?
– On ne peut pas se plaindre…
– Et le respect des droits de l’homme ?
– On ne peut pas se plaindre non plus…
– Mais alors, dit un journaliste, pourquoi demandez-vous l’asile politique chez nous ?
– Parce qu’en France, on peut se plaindre…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
26 janvier 2016, 08:24
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Le jeune cadre

 

Un jeune cadre est envoyé par sa société en poste dans un pays lointain. Le temps de régler un certain nombre de problèmes matériels et d’être certain de rester là-bas, il part seul, sans sa femme.

Au bout de quelques mois sa situation semble stable, il a trouvé une maison, et il fait venir son épouse.

Le lendemain de son arrivée, le mari se lève tôt pour aller au bureau et part discrètement en la laissant dormir.

Une demi-heure plus tard la domestique la secoue en disant :
– Allons, mademoiselle, réveillez-vous ! Il faut vous habiller et rentrer chez vous…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
27 janvier 2016, 07:19
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Remboursement

 

Lettre reçue aux Télécom

Cher Monsieur,

J’ai l’honneur d’accuser réception de votre lettre du 16 Septembre dernier par laquelle, pour la troisième fois, vous me réclamez le remboursement de l’argent que je vous dois.

Sachez tout d’abord que je ne conteste nullement ma dette et que j’ai l’intention de vous rembourser aussitôt que possible.

Mais d’autre part, je vous signale que j’ai encore beaucoup d’autres créanciers, tous aussi honorables que vous, et que je souhaite rembourser aussi.

C’est pourquoi, chaque mois, je mets tous les noms de mes créanciers dans un chapeau et en tire un au hasard que je m’empresse de rembourser immédiatement.

J’ose espérer que votre nom sortira bientôt.

Entre-temps, je vous prie d’agréer, Monsieur, l’assurance de mes sentiments distingués.

Signature

P.S. : Votre dernière lettre étant rédigée de manière fort peu courtoise, j’ai le regret de vous faire savoir que vous ne participerez pas au prochain tirage…



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
28 janvier 2016, 08:10
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Deux vieux amis Marcel et Jojo, 90 ans tous les deux, ont été amis toute leur vie. Jojo est à l'article de la mort et Marcel lui rend visite tous les jours.
Un jour, Marcel lui dit :       
- Jojo, toi et moi avons aimé le foot toute notre vie. Nous avons joué ensemble chaque Dimanche pendant de nombreuses années. Je voudrais que tu me rendes un service quand tu seras au Ciel. Débrouille-toi pour me faire savoir si on joue au foot là-haut.
De son lit de mort, Jojo s'adresse à son ami :
- Marcel, tu as été mon meilleur ami pendant toutes ces années. Je te rendrai ce service si je le peux.
Quelques instants plus tard, Jojo quitte ce monde.
Quelques jours plus tard, à minuit, Marcel est réveillé dans son sommeil par une lumière blanche aveuglante.
Une voix lui dit :
- Marcel Marcel !
- Qui est-ce ? demande Marcel affolé, assis sur son lit.
- C'est moi Jojo.
- C'est impossible, Jojo vient de mourir !
- Je te dis que c'est moi Jojo !
- Jojo ! Mais où es-tu ?
- Au ciel. J'ai une bonne et une mauvaise nouvelle à t'annoncer.
- Vas-y, commence par la bonne, demande Marcel.
- Eh bien, la bonne, c'est qu'on joue bien au foot au Ciel. Mieux, tous nos vieux potes qui sont morts avant nous sont ici aussi ! Encore mieux, on a tous retrouvé notre jeunesse ! La meilleure de toutes, c'est que c'est toujours le printemps, pas de pluie, pas de neige ! Il n'y a pas d'arbitres (on a dû les envoyer ailleurs !). Et cerise sur le gâteau, on peut jouer autant qu'on veut, on n'est jamais fatigués !!!
- C'est fantastique ! répond Marcel. C'est encore mieux que ce que j'avais espéré ! Mais la mauvaise nouvelle, c'est quoi ?
- T'es sur la feuille de match samedi !!



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
29 janvier 2016, 09:19
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Dans l’au-delà

 

C’est l’histoire de deux amis très proches. Tellement proches qu’ils partagent tout, ils sont tous les jours ensembles. Ils se font même une promesse mutuelle: le premier qui meurt réserve une place à l’autre dans l’au-delà.

Et ce qui devait arriver arriva: un des deux compères décède prématurément. Le deuxième n’a pas la force d’attendre de mourir lui aussi pour retrouver son ami. Il décide donc de prendre part à une séance de spiritisme pour entrer en communication avec lui :
– Alors comment ça va ?
– Je vais bien merci, la vie est fantastique ici…
– Hé bien raconte ! Comment se passent tes journées ?
– Je me lève le matin et crac-crac, tu vois ce que je veux dire, un peu d’exercice dès le lever, puis je prends mon petit-déjeuner et crac-crac. Je déjeune et là-dessus crac-crac jusqu’au dîner. Finalement quelque crac-crac avant de dormir et voilà…
– Le rêve… alors tu me la réserves cette place au paradis hein…
– Mais je ne suis pas au paradis, je suis dans un élevage de lapins dans le Gers !



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
30 janvier 2016, 07:01
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Graine de champion

 

Dans la famille Dupont on est mécanicien de père en fils.

Aujourd’hui, le tout jeune fils de 12 ans vient de faire son premier tour en voiture tout seul……..Et il revient sans la voiture.

– Qu’est-ce qui se passe Enzo ? demande son père.

– Je crois que la voiture à de l’eau dans le carburateur, papa.

– Mais quel fils j’ai ! dit t-il en prenant la petite tête ronde de son fils entre ses mains. Il a à peine douze ans, il sait déjà conduire une voiture, et si elle tombe en panne, il sait dire ce qui s’est passé. Ah, ma petite graine de champion, tu seras un grand mécano comme ton papa toi aussi.
ET où as-tu laissé la voiture?

– Dans le lac papa !!!



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
31 janvier 2016, 08:21
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Le castor

 

C’est une journaliste qui va chez un artiste connu et elle lui demande :
– Est-ce que je peux voir votre cuisine ?
– Oui, c’est ici !
– Vous avez une jolie vaisselle !
– C’est mon ex-femme qui me l’a donnée.

– Est-ce que je peux voir votre salon ?
– Avec plaisir ! Suivez-moi.
– Votre divan est magnifique !
– C’est mon ex-ex-femme qui me l’a donné.

– Est-ce que je peux voir votre salle de bain ?
– Oui, c’est en haut, suivez-moi !
– Vos serviettes sont d’une très belle couleur !
– C’est mon ex-ex-ex-femme qui me les a données.

– Est-ce que je peux voir votre chambre ?
– Oui, c’est à côté.
– Votre lit est très confortable !
– C’est mon ex-ex-ex-ex-femme qui me l’a donné.

– Maudit Castor! s’exclame t-elle alors.

Puis la journaliste s’en va.

Intrigué, le gars appelle son copain pour lui demander qu’est-ce que ça veut dire lorsqu’une femme te traite de castor. Comme il l’ignore, il lui conseille d’aller vérifier dans le dictionnaire.

Il cherche alors dans son dico et trouve: CASTOR : animal qui bâtit sa maison avec sa queue.



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
01 février 2016, 07:38
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

La boucle d’oreille

 

Un cadre remarque soudainement que son collègue porte une boucle d’oreille.

Le sachant très conservateur, il trouve ce changement surprenant et l’interroge :

– Je ne savais pas que tu aimais les boucles d’oreilles !

– Ça va, n’en fais pas tout un plat, c’est juste une boucle d’oreille, lui répond l’homme, manifestement gêné.

– Ah tiens! Et depuis quand tu la portes ?

– Depuis que ma femme l’a trouvée dans notre lit.



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
02 février 2016, 06:47
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

A chacun son métier

 

C’est un monsieur qui rentre du travail.
Sitôt passé la porte, son épouse s’exclame : « C’est toi chéri, tiens il y a l’étagère du placard qui est toute cassée, pourras tu me la réparer ? »
Le mari lui répond : « Ça va pas je ne suis pas menuisier !!!! »

Le lendemain il arrive à nouveau du travail, son épouse la serpillière à la main lui dit : « Il y a une fuite à l’évacuation de l’évier, pourras tu me la réparer ? »
Le mari tout grincheux lui dit : « Ah mais je ne suis pas plombier !!!! »

Et le lendemain rebelote ,la lampe de chevet qui n’éclaire plus.
Dis chéri, lui dit tendrement son épouse, tu va pouvoir faire quelques chose à la lampe ? »
Le mari furieux lui dit : « Tu commences à m’énerver toujours quelque chose à réparer, je ne suis pas électricien !!!! »

Le lendemain lorsque le mari arrive, l’épouse toute contente lui dit :
– Tu sais le voisin du dessus, le petit jeune qu’est ce qu’il est bricoleur, en moins de deux il a tout mis en place. Et tu sais ce qu’il m’a dit pour le remercier et bien soit je lui faisais une petite gâterie, soit je lui faisais une tarte.
– Oh le fumier ! et alors tu lui as fait une tarte à quoi ?
– Tu plaisantes, je ne suis pas pâtissière !!!!



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
03 février 2016, 08:20
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

Le touriste

 

Un touriste américain à Moscou a envie de faire pipi.

Ne trouvant pas de toilettes publiques, il se tourne vers un arbre, mais un policier s’approche :
– Monsieur, vous ne pouvez pas faire ça ici !

L’Américain dit tristement :
– Mais j’ai très envie de pisser!
– Venez avec moi.

Le policier l’amène dans un parc bien entretenu, avec un immeuble couleur crème, et dit :
– Voilà, vous pouvez y aller.

Le touriste se tourne vers le mur, fait ses besoins et dit au policier:
– Merci, c’était parfait ! Est-ce que c’est ça l’hospitalité russe ?
– Non, c’est l’ambassade américaine.



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
04 février 2016, 07:45
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

En salle de gym.

 

Un senior, enfin un homme d’âge mûr, pas vraiment en pleine forme, faisait de la musculation selon ses capacités dans une salle de gym quand il remarqua une jeune femme très sexy.

Il demanda au moniteur le plus proche :

– Quelle machine me conseillez-vous d’utiliser pour impressionner cette charmante petite chose là-bas ?

Le moniteur le toisa et lui répondit :

– Vous devriez essayer le distributeur de billets dans le hall d’entrée….



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
05 février 2016, 07:11
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

La réforme de l’orthographe

 

Après la monnaie unique, l’Union Européenne va se doter d’une langue unique, à savoir… le français.

Trois langues étaient en compétition : le français (parlé dans le plus grand nombre de pays de l’Union), l’allemand (parlé par le plus grand nombre d’habitants de l’Union) et l’anglais (langue internationale par excellence).

L’anglais a vite été éliminé, pour deux raisons : il aurait été le cheval de Troie économique des États-Unis et les Britanniques ont vu leur influence limitée au profit du couple franco-allemand à cause de leur réticence légendaire à s’impliquer dans la construction européenne.

Le choix a fait l’objet d’un compromis, les Allemands ayant obtenu que l’orthographe du français, particulièrement délicate à maîtriser soit réformée, dans le cadre d’un plan de cinq ans, afin d’aboutir à l’eurofrançais.

1. La première année, les sons actuellement distribués entre ‘s’, ‘z’, ‘c’, ‘k’ et ‘q’ seront répartis entre ‘z’ et ‘k’, ze ki permettra de zupprimer beaukoup de la konfuzion aktuelle.

2. La deuzième année, on remplazera le ‘ph’ par ‘f’, ze ki aura pour effet de rakourzir un mot komme ‘fotograf’ de kelke vingt pour zent.

3. La troizième année, des modifikazions plus draztikes seront pozzibles, notamment ne plus redoubler les lettres ki l’étaient ; touz ont auzi admis le prinzip de la zuprezion des ‘e’ muets, zourz éternel de konfuzion, en efet, tou kom d’autr letr muet.

4. La katrièm ané, les gens zeront devenu rézeptif à dé changements majeurs, tel ke remplazé ‘g’, zoi par ‘ch’, – avek le ‘j’ – zoi par ‘k’, zelon les ka, ze ki zimplifira davantach l’ékritur de touz.

5. Duran la zinkièm ané, le ‘b’ zera remplazé par le ‘p’ et le ‘v’ zera lui auzi apandoné – au profi du ‘f’, éfidamen – on kagnera ainzi pluzieur touch zur no klafié.

Un foi ze plan de zink an achefé, l’ortograf zera defenu lochik, et lé chen pouron ze komprendr et komuniké.



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Mistëry
06 février 2016, 08:12
Membre enregistré #477
Inscrit(e) le: 22 octobre 2009, 16:28
Messages: 1903

La tête de veau

 

Une actrice qui reçoit des gens très importants pour le diner donne ses dernières consignes à son employée :

– Vous servirez le veau avec du persil dans les oreilles et une tomate dans la bouche.

– Bien, madame, mais… euh… Vous ne croyez pas que ça me donnera un air un peu ridicule ?



***A vaincre sans péril on triomphe sans gloire***
Retour en haut
Aller à la page   <<        >>  
Modérateurs:aihla, Minitonia, Nowwhat, Yøg, Dobromir, Agroma, Freijana, Yinløng, Espérãnce

Allez à:     Retour en haut


Fil d’informations pour ce sujet: RSS 0.92 Fil d’informations pour ce sujet: RSS 2.0 Fil d’informations pour ce sujet: RDF
.